COMMENT REPRENDRE LE PIANO APRÈS UNE LONGUE COUPURE : MODE D’EMPLOI

Ceci est un article invité qui a été proposé par Lauren du site Cours de solfège et de piano.

COMMENT REPRENDRE LE PIANO APRÈS UNE LONGUE COUPURE : MODE D’EMPLOI

REPRENDRE LE PIANO : QUEL MODE D’EMPLOI APRÈS UNE LONGUE COUPURE ?

Après un long temps d’arrêt… Comment reprendre le piano ? Vous jouiez dans une école de piano depuis des années et vous avez du arrêter ? Le piano classique était votre discipline initiale et puis vous avez choisi de tester le piano jazz ? Dans cet article, vous pourrez suivre un mode d’emploi concret pour vous remettre au piano après une longue coupure.

REPRENDRE LE PIANO EN 5 ÉTAPES

1ère étape : L’équilibre entre patience et envie

OBJECTIF : Retrouver la flamme, la cultiver et avoir le pragmatisme nécessaire pour ne pas baisser les bras devant la première difficulté.

Cette première étape est très importante. Reprendre le piano n’est pas facile quand on s’arrête pendant une longue période. Vous aurez certainement oublié des morceaux et vous aurez également du mal à déchiffrer les partitions de piano classique les plus compliquées. Vous aurez au contraire plus de mal avec les accords de piano jazz si vous vous êtes attardés sur des musiques de film ou de classique.

Il va donc falloir travailler sur soi.

VOUS N’AVEZ PAS TOUT OUBLIÉ

La première chose à faire dès maintenant, c’est de réaliser que vous n’avez PAS tout oublié. Ce serait grossier et excessif que de penser que parce que vous n’avez plus le niveau d’antan, vous êtes incapable de jouer quoi que ce soit. Vous avez surtout perdu en rapidité et c’est bien normal.

Tout savoir qui n’est pas régulièrement entretenu ne s’efface pas mais il devient moins performant.

LA FLAMME 

La deuxième chose à réaliser, c’est que la flamme est toujours là. Vous avez donc l’essentiel, c’est-à-dire l’envie de reposer vos doigts sur le clavier.

LA PATIENCE

La troisième chose à intégrer, c’est de cultiver la patience. Vous aurez des ratés et peut-être n’irez-vous pas aussi vite qu’il y a quelques années. Ne vous énervez pas, ce ne serait que du temps perdu inutilement et votre belle énergie flétrie pour rien. Comment donc devenir plus patient pour reprendre le piano ?

Il vous faut prendre conscience, voir avec vos propres yeux voire chiffrer en nombre d’heures et de minutes le temps perdu à s’énerver. Vous serez d’ailleurs assez surpris du chiffre ou nombre final. Chaque minute passée à se décourager vous éloigne un peu plus de votre envie de rejouer correctement.

2ème étape : Évaluer sa capacité de déchiffrage 

OBJECTIF : Évaluer à quel point vous avez retenu vos bases de solfège et ce que vous avez oublié.

L’un des problèmes majeurs quand on reprend le piano, c’est sa capacité à déchiffrer rapidement une partition. Comment vous évaluez-vous ? Avez-vous du mal à déchiffrer les notes de musique de chaque portée ? Avez-vous seulement du mal à déchiffrer les portées en même temps ?

Peu importe à quel point vous avez « perdu » en solfège. Acceptez la situation et s’il faut reprendre les livres de solfège et de piano de niveau débutant, n’hésitez pas : ouvrez-les.

ÉVALUEZ-VOUS

Aujourd’hui, comment vous évaluez-vous ? Êtes-vous plutôt au niveau débutant (1er cycle) ? Intermédiaire ou avancé ? Reprenez les livres de solfège en fonction de là où vous en êtes. Déterminez également votre degré de difficulté sur une échelle de 1 à 10 avec les armatures.

Quelque soit votre niveau de solfège, je vous conseille sans la moindre hésitation de vous reposer sur le livre d’Alphonse DANHAUSER : Théorie de la musique. C’est un excellent livre qui résume toutes les notions de solfège à connaître et fonctionne de manière thématique.

3ème étape : Les exercices d’assouplissement

OBJECTIF : retrouver la souplesse d’antan et être de nouveau capable de faire l’araignée sur le piano.

C’est peut-être l’une des étapes les plus difficiles quand on redémarre le piano. Le manque de pratique depuis plusieurs années a enlisé vos doigts, comme un moteur que l’on ne remplirait plus d’huile.

Vous vous sentez rigide sur les touches ? Votre écart entre le pouce et l’auriculaire a perdu en amplitude (qu’on appelle également ampan) ? Pour reprendre doucement, je vous conseille de pratiquer quotidiennement les exercices du livre A dozen a day (initiation) ou de faire les 10 premiers exercices du livre de Hanon, Le pianiste virtuose en 60 exercices.

4ème étape : Faire un calendrier de déchiffrage

OBJECTIF : Évaluer le temps que vous mettez pour déchiffrer une partition et jouer un morceau en entier.

Méthode

Choisissez une partition que vous aimiez bien jouer ou bien une nouvelle qui vous ferait plaisir et évaluez le temps qu’il vous faut en moyenne pour déchiffrer une portée en clé de sol et en clé de fa. Ensuite, multiplier ce nombre d’heures ou de minutes par le nombre de portée dans la partition et posez une date butoir.

En combien de temps estimez-vous pouvoir terminer le morceau (déchiffrage et jeu compris) ? Si vous ne respectez pas la date au jour près, ce n’est pas grave. L’objectif est d’avoir un repère dans le temps.

5ème étape : Reprendre des cours de piano 

OBJECTIF : Avoir de nouveau une épaule pour vous guider dans votre apprentissage musical.

Pour reprendre le piano à votre meilleur niveau, l’idéal est de se faire accompagner en prenant des cours de piano. Plusieurs méthodes d’apprentissage existent : les cours privés, les cours en association, le conservatoire et bien entendu les cours de piano en ligne.

Choisissez surtout la bonne pédagogie pour vous. Il arrive que des élèves arrêtent le piano à cause d’une pédagogie trop rigide et, in fine, contre-productive. Dialoguez avec votre professeur pour qu’il vous guide dans votre reprise musicale.

Mots clés associés cet article

  • lylipond comment chiffrer une portee de piano
  • Pianos mail